contactez nous
liens utiles

© 2019 Communauté Saint Martin

Désigné sous le nom de Ruiniacum dans une charte de Marmoutier de 1104, Reugny formait une chatellerie relevant du château de Tours. Elle fut réunie au domaine de la couronne vers 1470.
En 1591 elle fut vendue au Seigneur de La Vallière.
Avant la révolution, Reugny était du ressort de l’élection d’Amboise faisant partie du doyenné de Vernou. En 1793, elle dépendait du district de Château-Renault.
Le bourg de Reugny est situé dans la vallée de la Brenne, entre deux plateaux céréaliers.

L’Eglise est dédiée à Saint Médard.
A part la disparition du cimetière et la reconstruction de l’abside, l’église a peu changé. Le porche est presque intact ainsi que les murs des XIème et XIIème siècles de la nef. Un porche latéral a disparu. Un arc en dent de scie du XIème siècle en marque l’emplacement dans la sacristie. Celui-ci vient d’être restauré.

La nef a été restaurée en 1889. Les tirants qui soutenaient la voûte en bois furent supprimés afin de permettre la construction d’une voûte d’arêtes reposant sur des piliers neufs.
Les meurtrières rappellent l’époque ancienne. Les petites verrières et celles de la chapelle de la côte sont de pose récente et sont l’œuvre de la maison Gouffault d’Orléans ainsi que les vitraux Louise de la Vallière et de St Médard (au-dessus du porche d’entrée)
L’autel de pierre est de facture récente, une niche a été faite derrière l’autel. Le tableau de St Médard qui surmonte l’autel a pris la place d’une magnifique toile qui se trouve au musée du Louvre représentant Louise de La Vallière.
Deux belles chapelles, la chapelle de La Vallière, dans le transept nord et la chapelle de la Côte coté Sud, ajoutée au XVeme siècle.
Sous la chapelle de La Vallière se trouve une crypte, à l’entrée difficile, qui renferme depuis 1802 les restes du Seigneur de La Beaume Le Blanc, mort au siège d’Ostende en 1602.

A cette église s’attache le souvenir de Louise de La Vallière qui la fréquenta avant d’entrer au carmel.